lundi 8 septembre 2014

MoFo 6: Poudigne chômeur à l'érable - végétalien il va sans dire

Classique de la pâtisserie fine québécoise, le pouding chômeur est incontournable lorsque vient le temps de se sucrer le bec, comme on dit.

Récit d'une première fois:
J'ai choisi de le faire à l'érable, parce que c'est mon agent sucrant préféré. Avec les dates, la cassonade, le sirop d'agave, les figues....

L'affaire, c'est que je ne possède pas ledit moule à soufflé de dix tasses (2,5 litres) que Ricardo me demandait. Téméraire, j'ai décidé de faire quelques portions individuelles pour laisser une chance à mon four.


Je trouvais que ça faisait trop de crème à mettre dans le fond des contenants. J'en ai  donc réservé une bonne partie pour mettre sur le dessus.
Mauvais idée parce que le but du pouding c'est que la pâte baigne dans le liquide; qu'elle s'y noie...Je n'avais pas encore saisi l'essence même du pouding chômeur.

Crème de soja et sirop d'érable en part égales ayant frémi quelques minutes.

Les fruits en arrière plan, pour faire comme si.
Si, comme moi chère lectrice, tu veux faire la recette de Ricardo sans encourager la triste vie d'une poule pondeuse (parce qu'elles ne sont jamais en vraie liberté, come on) ou d'une vache laitière (parce qu'il y a aussi la vie des petits veaux qui est en jeux dans cette -sordide-histoire), je te suggère de faire ces quelques modifications:

-Pour la crème: facile, de la crème de soja. Si tu n'en as pas, du lait et de la fécule de maïs, je suppose, puisque ça chauffera.
-Pour les œufs: des œufs de lin (un super-aliment en plus. Omégas 3 pis toute)
1 c à s de lin moulu pour 3 c à s d'eau tiède, on fouette, on patiente. Tadaa.
-Pour le beurre: quantité égale d'huile de coco. Ou bien margarine végétale.
Petit truc santé: il est souvent possible de remplacer jusqu'à la moitié du gras d'une recette par de la compote de pommes (ex. 50g, de beurre: 25 g d'huile de coco et 25g de compote de pommes)
-Pour la farine: Tu est correcte. C'est végétal de la farine.

                                                              ------------------------------------

Possédez-vous un moule à soufflé de dix tasses?


12 commentaires:

  1. Tu as dû faire des heureux et heureuses! (Et ce, sans compter les poules et les vaches!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils m'adorent au boulot.Même s'ils sont toujours dubitatifs: pas d'oeuf là?

      Supprimer
  2. Oh j'adorais ce plat dans non enfance! En version végane, rien de mieux :D

    RépondreSupprimer
  3. Y'a rien de mieux que du pouding chômeur. Ceux que mon père faisait étaient si bons! J'en ai refait par la suite, une recette aux bleuets de Bryanna Clark... tout aussi merveilleux.

    Je ne crois pas avoir de moule à soufflé de cette taille. Mon plat en pyrex ressemble pas mal au tient.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais personne avec un tel moule!

      Supprimer
  4. Pas de moule à soufflé ici non plus! Mais gageons que Ricardo peut m'en vendre un ! ;) hahaha

    Je n'ai pas souvenir avoir mangé du pouding chômeur... Mais ça a l'air bien bon & sucré à souhait ! XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ricardo a sûrement mis sa recette en ligne la journée où il a sorti son moule à soufflé!

      Supprimer
    2. Il doit faire partie des illuminatis!!!! XO

      Supprimer
  5. Oh, miam. Pouding. Chômeur. En hiver, ça doit être fou!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai fait LA journée où il faisait froid, c'était plus propice à ce dessert.

      Supprimer